Actualités
PRATIQUES DE SOINS Entorse de cheville chez un adulte
Comment reconnaître une entorse, et exclure une fracture de la cheville ? Quels sont les traitements de premier choix ? Et quels traitements sont à écarter ?

Points-clés

  • En cas d'entorse d'une cheville, l'éventualité d'une fracture est à rechercher d'abord par l'examen clinique.
     
  • L'examen physique est à renouveler 3 à 5 jours après le traumatisme, quand la douleur initiale gêne l'examen.
     
  • Le traitement d'une entorse de cheville repose d'abord sur la mise en décharge du membre inférieur et sur une contention de la cheville aussi brève que possible.
     
  • Le paracétamol est le traitement antalgique médicamenteux de premier choix.
     

A écarterTraitements à écarter
lors d'une entorse de cheville


Kétoprofène en gel pour application cutanée.
Le kétoprofène en gel pour application cutanée expose à un surcroît de photosensibilisations (eczémas, éruptions bulleuses) par rapport à d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens aussi efficaces en application cutanée.

Associations de corticoïdes et de dérivés salicylés pour applications cutanées.
Les associations pour applications cutanées dexaméthasone + salicylamide + salicylate d'hydroxyéthyle et prednisolone + salicylate de dipropylène glycol exposent aux effets indésirables des corticoïdes et aux réactions d'hypersensibilité des salicylés.

Certains AINS par voie orale.
Les coxibs (célécoxib, étoricoxib et parécoxib), l'acéclofénac, le diclofénac et le piroxicam par voie orale sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui exposent à plus d'effets indésirables, notamment cardiaques, cutanés ou digestifs, que d'autres AINS aussi efficaces.

©Compétence 4 • Mars 2019

Télécharger le texte complet :

Télécharger le PDF"Entorse de cheville chez un adulte"
Compétence 4 • 2019 ; 2 (15) : 77-80. > Pdf (réservé aux abonnés)

Url image

ESSAI Prévention

Déjà ' " , ; :



> Toutes les Actualités

Partager