Actualités
INFOS-PATIENTS Prévenir les fractures après la ménopause
Une fiche d'information à partager avec les patients. Penser d'abord à diminuer le risque de chute, à s'exposer au soleil et à avoir une activité physique. Des médicaments sont parfois utiles après une première fracture, ou après l'âge de 70 ans.

Le risque de fracture pour un petit traumatisme

Certaines fractures font suite à un traumatisme dit léger : par exemple, en tombant de sa hauteur. Ces fractures "anormales” sont plus fréquentes chez les femmes après la ménopause, et touchent en particulier le col du fémur, le poignet et les vertèbres (fractures-tassement).

Le risque augmente notamment avec : un âge élevé, un antécédent de fracture "anormale”, une mère ayant eu une fracture de hanche, une hyperthyroïdie, une ménopause précoce (avant l'âge de 40 ans), une consommation excessive d'alcool, certains médicaments (tranquillisants, somnifères, cortisone, etc.), le tabagisme, une vision diminuée, un faible poids, une ostéoporose (détérioration de l'os qui entraîne une fragilité).

L'ostéodensitométrie évalue mal le risque de fracture...

> Lire la suite (réservée aux abonnés, à distribuer aux patients)

Les fiches Infos-Patients de Compétence 4 sont un support de communication entre les professionnels de santé et les patients et leur entourage, à reproduire, à adapter, à annoter, à expliquer et commenter.

©Compétence 4 • Février 2018

Télécharger le texte complet :

Télécharger le PDF"Infos-Patients. Prévenir les fractures après la ménopause"
Competence 4 • 2018 ; 1 (2) : 62. > Pdf (réservé aux abonnés, à distribuer aux patients)

Url image

ESSAI Prévention

Déjà ' " , ; :



> Toutes les Actualités

Partager cet article